Features & Benefits

Réduction de 25 % du tartre
Réduction de 82 % de l’halitose
Ingrédients de qualité alimentaire pouvant être consommés chaque jour en toute sécurité
Approuvé en vertu du programme PVSFR (produits vétérinaires de santé à faible risque)
Facile à utiliser

EFFICACITÉ

EFFICACITÉ RECONNUE

Soixante chiens beagles en santé ont été enrôlés dans une étude sur échantillon aléatoire réalisée en conditions contrôlées, en aveugle, selon les bonnes pratiques cliniques (BPC). Trente chiens ont reçu de l’eau de boisson traitée avec StrixNB et trente chiens ont reçu de l’eau sans StrixNB (groupe témoin). Au début de l’étude, les dents de tous les chiens ont été nettoyées. Au jour 0, le tartre de chacun des chiens a été évalué au moyen d’une cote. Les chiens ont par la suite commencé à boire l’eau traitée avec StrixNB ajouté à la dose recommandée pendant 84 jours. Le tartre a été coté aux jours 28, 56 et 84. Pour la durée de l’étude l’indice de tartre attribué aux chiens traités avec STRIXNB était 25,4 % inférieur à celui attribué au groupe témoin.

RÉSULTATS

L’indice de tartre attribué aux chiens traités avec STRIXNB était 25,4 % inférieur à celui attribué au groupe témoin. La différence entre les deux groupes était significative (p<0,03). L’étude a montré que StrixNB est efficace pour prévenir le tartre chez les chiens.

INNOCUITÉ

INNOCUITÉ RECONNUE

Afin de déterminer l’innocuité de l’additif pour l’eau StrixNB chez les chiens, une étude sur échantillon aléatoire, en conditions contrôlées a été réalisée selon les bonnes pratiques scientifiques. L’étude, d’une durée de 30 jours, comportait un groupe témoin et deux groupes de traitement recevant une fois et cinq fois la dose recommandée de StrixNB.

Des observations cliniques, des évaluations buccales, des mesures de poids corporel et des analyses de pathologie cliniques ont été réalisées au cours de l’étude. La consommation alimentaire, l’apparence générale et les fèces des chiens ont fait l’objet d’observations quotidiennes. Des mesures de poids corporel ont été prises aux deux semaines et des prélèvements pour analyses sanguines, épreuves sérologiques et épreuves d’agglutination ont été effectués aux jours 1, 14 et 29.

RÉSULTATS

Les observations cliniques, l’examen physique et l’évaluation buccale n’ont révélé aucun signe d’effet indésirable associé à la consommation de StrixNB. Cette étude a montré l’innocuité de l’additif pour l’eau StrixNB utilisé à une et cinq fois la dose recommandée.

INGRÉDIENTS

INGRÉDIENTS ACTIFS

Citrate de sodium – Un agent chélateur.

Acide citrique – Un tampon de pH pour éviter tout déséquilibre de pH dans la bouche de l’animal.

Chlorure de zinc – Un minéral capable de lier les composés sulfurés volatils, ce qui réduit la mauvaise haleine.

INGRÉDIENTS NON MÉDICINAUX

Benzoate de potassium – Un agent de conservation approuvé et exigé par Santé Canada.

EDTA disodique – Un agent de conservation approuvé et exigé par Santé Canada.

Biofilms

Les biofilms sont des communautés structurées de microorganismes emprisonnées dans une matrice de sucres complexes, les polysaccharides. Environ 99 % de toutes les bactéries vivent dans de tels biofilms. Ces bactéries vivant en communauté sont de 100 à 1000 fois plus résistantes aux antibiotiques et antimicrobiens que leurs homologues planctoniques.

ÉTAPE 1 :

Les bactéries se nourrissent du magnésium, du calcium et du fer que contiennent la salive d’un animal et les débris d’aliments présents sur ses dents.

ÉTAPE 2 :

Les bactéries attirées par cette source d’aliments se fixent sur la surface des dents de l’animal et fabriquent une structure protectrice appelée biofilm, sous laquelle elles se multiplient rapidement pour créer une colonie. Cette substance jaune et gluante est la plaque.

ÉTAPE 3 :

Après un certain temps, des bactéries se détachent et vont former de nouvelles colonies; c’est ainsi que la plaque progresse.

ÉTAPE 4 :

La plaque finit par se calcifier et par se transformer en une substance extrêmement dure appelée tartre. Les bactéries continuent à déposer des couches de plaque et de tartre calcifié.

ÉTAPE 5 :

Une fois dans la bouche de l’animal, les agents liants de StrixNB se fixent immédiatement au magnésium, au calcium et au fer et les dispersent, ce qui élimine efficacement la source d’aliments des bactéries et affaiblit le tartre.

ÉTAPE 6 :

Privées de cette source d’aliments, les bactéries ne peuvent survivre et les colonies dépérissent. Après un certain temps, les couches de plaque et de tartre accumulées commencent à amollir. Par la suite, le tartre se désagrège et s’effrite facilement.